Objets antiques et moulages

Les objets qui constituent aujourd’hui la collection de l’Institut Victor Loret, en dépôt au musée des Beaux-Arts de Lyon, servaient à l’origine de supports pédagogiques, utilisés à l’occasion de cours universitaires. Le noyau originel de cette collection a été rassemblé par Loret lors de son séjour en Égypte. Une autre série d’objets appartient au Musée du Louvre, et a été mise en dépôt auprès de l’université de Lyon pour appuyer l’enseignement de l’égyptologie. La collection de l’Institut fut augmentée de plusieurs autres dépôts et donations (notamment celle de la collection de la famille Maspero) après le départ à la retraite de Victor Loret, remplacé par Maurice Alliot (1903-1960) puis par François Daumas (1915-1984).

Ces objets connurent une histoire mouvementée et de multiples déménagements. Les collections ont été affectées par les destructions de la deuxième guerre mondiale, puis par les mouvements étudiants de mai 1968. Elles ont été déplacées lors du partage de la faculté des Lettres de l’université de Lyon entre Lyon II et Lyon III, puis des réaménagements des locaux de la Maison de l’Orient, effectués dans la fin des années 1980. C’est sous l’impulsion de Jean-Claude Goyon puis de Laure Pantalacci, qu’ils furent déposés en plusieurs lots, entre 1988 et 2001, au Musée des Beaux-Arts de Lyon.

La collection de l’Institut Victor Loret couvre les périodes pharaonique et gréco-romaine. Conçue à des fins prédagogiques, elle est composée d’objets modestes, mais variés, et bien représentatifs : statuettes, sarcophages et momies (d’animaux), amulettes, meubles (tabouret, chevet…), vaisselle (bouteilles, jarres…), objets de toilette (miroirs, fers à friser, peignes, épingles…), bijoux, fragments de tissus, etc.

Deux expositions sur l’Égypte antique ont déjà été réalisées par le musée à partir du fonds Victor Loret, en 1988 et en 2007-2008. Elles ont donné lieu à la parution de deux catalogues partiels :

- Les  réserves de pharaon. L’Égypte dans les collections du Musée des Beaux-Arts de Lyon, Lyon, Musée des Beaux-Arts de Lyon, 1988

- J.-C. Goyon éd., L’Égypte antique à travers la collection de l’Institut d’égyptologie Victor-Loret de Lyon, Paris-Lyon, Somogy/ Musée des Beaux-Arts de Lyon, 2007.

Pour compléter cette collection d’objets pharaoniques authentiques, V. Loret, comme la plupart de ses collègues antiquisants des grandes universités européennes à la fin du XIXe siècle, constitua une gypsothèque. Il fit acheter par l’université des dizaines de moulages produits par les grands musées d’Europe (Berlin, Paris, Londres) à partir de pièces majeures leur appartenant. De ces nombreuses répliques en plâtre de reliefs et de statues, utilisées pour enseigner l’histoire de l’art, quelques dizaines seulement subsistent aujourd’hui. Elles devraient rejoindre prochainement le musée des moulages de l’université Lumière Lyon 2.

Pour accéder aux images : galerie des objets

Juin 2012

Pour toute information, contactez le musée des Beaux-Arts

WordPress theme: Kippis 1.15